30/10/2006

La Dixieme muse

Numéro de novembre/décembre
Le numéro de novembre/décembre vient de sortir chez votre marchand de journaux.
Au sommaire :
En couverture : Interview de la nouvelle Marianne James
Témoignages : Les lesbiennes et leur mère
Droit : Pacs, un premier pas oui mais insuffisant
Dossier : Vampirisme et Saphisme
One Night Stand d’Emilie Jouvet : Et le porno se fait queer
Broute-Minou à Palm Springs de La Chocha : Immersion en plein cœur du Dinah Shore
 
Edito
Comment fait-on aujourd’hui
quand on comprend qu’on est lesbienne ?

C’est l’une des questions que nous a posées Marianne James au cours de l’interview qu’elle a accordée au magazine (oui, parce qu’en interview, c’est Marianne qui pose la plupart des questions). Un entretien qui devait durer une vingtaine de minutes selon l’attaché de presse et qui s’est éternisé,  parce que pour Marianne, la cause et les droits des homosexuels, c’est important. C’était le jeudi 14 septembre. Au même moment à Strasbourg, en plein centre ville, deux lesbiennes se faisaient frapper et injurier par deux hommes qui les traitèrent de « sales putes, sales gouines». A l’issue du procès en comparution immédiate, ils furent condamnés à 4 mois de prison, dont 1 ferme pour le premier et 3 mois de prison avec sursis pour le second... le mobile de l’homophobie n’ayant pas été retenu par le tribunal.

A l’heure où les agressions homophobes se multiplient, aujourd’hui Marianne, quand on comprend qu’on est lesbienne, on veut pouvoir se promener, se marier et adopter des enfants avec la femme qu’on aime. On veut que nos droits soient reconnus, et pour cela on surveille de près les engagements des candidats à la présidentielle sur les questions LGBT, sans oublier d’aller s’inscrire sur les listes électorales avant le 31 décembre.

Bonne fin d’année à toutes !

 

La rédac’ (la dixieme muse)

19:52 Écrit par sab dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.